Commune de Maël Carhaix : Site internet Page d'accueil du site internet de la commune de Maël-Carhaix en Bretagne Contactez la Mairie de Maël Carhaix
Bookmark and Share
HABITER
LA BIBLIOTHEQUE
LA SALLE DES SPORTS
LA SALLE POLYVALENTE
SANTE
POMPIERS

-- HABITAT --




Maël-Carhaix vu du ciel Comme les autres collectivités de la région, l’habitat maël-carhaisien comprend un grand nombre de maisons regroupées dans l’agglomération autour de la Mairie et de l’Eglise et dans les cités périphériques que sont les cités de Kervezennec, de Kerguil’huit, de Gwash line, des Sports, des Vergers puis Ru Ar Menez, Rue du Château d’eau.

De nombreux villages issus des activités rurales des siècles derniers existent.

Leur population a singulièrement diminué mais reste présente dans plus de cinquante villages.

De belles maisons en pierres existent sur le territoire au milieu d’habitations plus classiques ou plus modernes.


LES PERMIS DE CONSTRUIRE



Maël-Carhaix n’a pas adopté la création, pour son territoire d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) ni d’une Carte Communale qui figerait les zones constructibles.

Chaque demande de permis de construire une maison doit donc être précédé d’un certificat d’urbanisme (excepté en lotissement) qui doit répondre au Règlement National d’Urbanisme (RNU).

Ensuite, le projet doit répondre à un certain nombre de règles d’architecture soumises au CAUE ou aux Bâtiments de France.
Une zone protégée existe dans un rayon de 500m autour du clocher de l’Eglise qui est classé.
Toute construction dans celle-ci exige l’avis des Bâtiments de France.

C’est la Direction Départementale des Territoires et de la Mer qui étudie le projet en s’appuyant sur le RNU et les avis des différents organismes avant de faire parvenir la conclusion au maire qui la valide.

Pour une petite construction ou extension de moins de 20m2, une déclaration préalable est suffisante.

LES LOGEMENTS SOCIAUX



Maël-Carhaix dispose de près de 40 logements sociaux qui appartiennent à Côtes d’Armor Habitat, à Bâtiments Style Bretagne (BSB) ou à la communauté de communes (CCKB).

Ainsi, Côtes d’Armor Habitat possède des appartements à l’Ancienne Ecole, sur la Place du Centre, à l’Ancienne Gendarmerie (Rue de Paule), aux anciens haras (Résidence de Park Huel) et des pavillons à la Cité de Gwash line.

BSB possède 6 pavillons dans la Cité des Vergers.

La CCKB a construit des appartements dans l’ancien Presbytère. Ils sont réservés aux employés de l’ESAT.

Les candidats à ce type de logements doivent remplir un dossier de candidature à la mairie qui le transmet à l’organisme concerné. L’attribution des logements se fait lors de la tenue de la commission départementale  qui se réunit régulièrement. Le maire de la commune concernée y participe.

Lotissement le Clos de l'Etang à Maël-CarhaixLOTISSEMENT « LE CLOS DE L'ETANG »



La commune vient de viabiliser un terrain de près d’un hectare, rue de Paule, derrière l’office notorial, pour y réaliser un lotissement appelé «Le  Clos de l’Etang », dénomination qui évoque sa situation à proximité de l’Etang des Sources.

Il se compose de 13 lots de 500 à 600m² qui ont été aménagés à destination des particuliers et proposés à la vente.

Le conseil municipal du 13 décembre 2013 a fixé à 15€ le prix de vente du m².

Suite à des contacts avec Côtes d’Armor Habitat, 3 lots supplémentaires ont été réservés à la construction de logements sociaux adaptés.

>> TELECHARGER LE PLAN CADASTRAL AU FORMAT PDF Calendrier des fêtes de Maël-Carhaix au format PDF


* pour consulter ces documents, vous devez disposer du logiciel Acrobat Reader sur votre machine. Téléchargez le gratuitement : Acrobat Reader ©


ASSAINISSEMENT



A Maël-Carhaix, l’assainissement est assuré de deux manières différentes suivant que l’on habite le bourg ou la campagne.

• Dans le bourg :

Un réseau d’égout recueille les effluents produits par les habitants qui y demeurent et les acheminent gravitairement vers la station d’épuration située près du village de Kerhoualet.

Cette nouvelle station, mise en service en janvier 2012, comprend un aérateur qui brasse les effluents en y introduisant de l’oxygène.
Les bactéries s’y développent en transformant les différentes particules en boue.
Le bassin de décantation qui suit permet la séparation de l’eau traitée et des boues qui sont envoyées dans le silo à boues. Des tonnes à lisier viennent les prendre pour les épandre sur des champs suivant le plan d’épandage préalablement établi.

L’eau traitée ressort limpide de l’aérateur et est rejetée dans le ruisseau « Lostancoat » durant la période d’hiver ou épandue par un système de drains dans les saulaies attenantes pendant l’été. La nouvelle station d’épuration est gérée en régie par les agents communaux.

Le réseau d’égout date de la construction de la première station d’épuration (1976) et présente aujourd’hui des secteurs dégradés où les eaux parasites s’infiltrent. Des travaux de réhabilitation s’avèrent nécessaires et ont déjà fait l’objet de travaux dans le courant de l’été 2013.

Ce réseau d’assainissement est géré par un budget propre qui est financé par les usagers dont la facture est établie par la SAUR en même temps que celle de l’eau potable consommée.

Station épurationLes saulaies - station épuration

• A la campagne :

Chaque habitation est dotée d’un système d’assainissement non collectif.

Des contrôles ont eu lieu, il y a quelques années, par l’intermédiaire de la Communauté de Communes (CCKB) qui en a la compétence.

Les systèmes qualifiés non acceptables doivent être refaits suivant les normes en vigueur (fosse toutes eaux suivie d’un réseau d’épandage).

Les boues restant dans la fosse doivent être évacuées vers la station d’épuration de Plouguernével qui les traitent par l’intermédiaire d’une entreprise adaptée.

Lors de la vente d’une maison, le contrôle est obligatoire et dans le cas de constat non conforme, l’acheteur dispose d’un an pour le rendre conforme.

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CENTRE BRETAGNE (SIECB)



Le Syndicat Intercommunal des Eaux du Centre Bretagne a été créé en 1963.

Il regroupait 6 communes : Glomel, Locarn, Le Moustoir, Maël-Carhaix, Tébrivan et Treffrin.

Il a été étendu à Paule, Plévin, Tréogan en 1980 puis à Kergrist-Moëlou en 1989.

Le Syndicat Intercommunal des Eaux du Centre Bretagne est dirigé depuis 2008 par une assemblée comprenant 2 membres de chaque commune et dont voici le bureau :

• PRESIDENT : Patrick Lossouarn (Trébrivan)
• 1er VICE PRESIDENT : Alain Marzin (Maël-Carhaix)
• 2è VICE PRESIDENT : Jacques Le Baut (Treffrin)
• SECRETAIRE : Jocelyne Kerfers (Plévin)
• TRESORIER : Yvon Fleury (Trébrivan)

Le syndicat intercommunal des eaux du Centre-Bretagne (SIECB) gère la distribution de l’eau potable sur l’ensemble des communes adhérentes.

L’eau distribuée provient de captages situés sur Plévin, Paule et Kergrist Moëlou, de l’usine de traitement de Mezouet et de celle de Kerné huel.

A Mezouet sur Glomel, l’eau est pompée dans une réserve alimentée par le barrage puis est traitée selon un ensemble d’opérations rendant cette eau de surface potable.

Lorsque les captages et l’usine de Mezouet ne suffisent pas, le syndicat achète de l’eau traitée auprès du syndicat de Kerné Huel.

De ces différents points, elle est acheminée vers les différents châteaux d’eau du territoire d’où elle repart par gravitation chez les usagers.

Le syndicat a confié la gestion du service à un prestataire : la SAUR.

Celle-ci s’occupe de la production d’eau, de la distribution via un réseau de 600km, du relevé des compteurs chez les usagers et de la gestion financière du service.